Havane

Généralités :

Les havanes se différencient des noirs par suite de la mutation du facteur " C " en " c ". Le facteur havane c amène une dilution des pigments enmélaniques qui génèrent les couleurs foncées. Un intéressant effet parallèle à cette dilution de couleur est que même la pigmentation de l'intérieur de l'œil est diluée chez tous les lapins influés par ce facteur c, ce qui se traduit par l'apparence de reflets " rubis " lorsque l'on observe cet œil sous un certain angle. Contrairement aux variétés bleues, chez les havanes ce sont les sujets les plus foncés qui doivent avoir la préférence tant pour la reproduction que pour les expositions. Cette nuance foncée ne présente pas comme chez certains bleus des couvertures mêlées. Le facteur havane " c " tend aussi vers une dilution de l'intensité de la sous-couleur de façon plus significative que le facteur de dilution d du bleu. C'est pour cette raison que dans la variété havane la tonalité foncée a la préférence car dans ces tonalités on rencontre les meilleures sous-couleurs.

Description standardique :

Le havane, comme ses cousins bleus ou noirs, est soumis aux mêmes critères que ces derniers pour ce qui est de la conformation et de la fourrure. La couleur de couverture est d'un brun foncé uniforme et brillant. Elle recouvre tout le corps, tête et oreilles comprises. Toutefois, le ventre est un peu plus mat. La sous-couleur est bleue, plus elle présente d'intensité plus le sujet a de la valeur, et doit atteindre la base des poils sans apparence grisâtre ou blanchâtre. Les yeux et les ongles sont d'un brun très foncé.

Importance :

Les havanes sont moins répandus que les noirs ou les bleus, leur sélection reste fortement influencée par l'environnement. Rien que quelques journées clémentes en hiver conduisent à des fourrures tachées. Les phénomènes de rouille ou d'environnement décrits chez les variétés noires ou bleues sont intensifiés chez le havane, ce qui empoisonne la vie de l'éleveur. Néanmoins, on rencontre malgré tout de bonnes souches et là, les éleveurs méritent d'être encouragés et non critiqués comme trop souvent c'est le cas. Ils méritent l'indulgence lors des jugements.

Couleur:

La teinte d'ensemble est une havane soutenu (cigare foncé), très unifome et lumineux. Cette couleur s'étend sur tout le corps, mais son éclat n'atteint pas le dessous du corps qui est un peu plus mat. L'iris des yeux est un brun marron uniforme et suffisamment foncé. Les ongles sont de couleur brun foncé.

Sous-couleur:

La teinte havane s'exprime environ sur le tiers supérieur du pelage, passant ensuite sans délimitation nette à une teinte bleuté.

Défauts légers:

Couleur d'ensemble un peu disparate, assez terne ou voilée (reflet grisâtre).
Trâce de rouille.
Sous pelage pâle (base des poils).
Yeux et ongles, insuffisamment foncés.

Défauts graves:

Couleur trop foncée (noirâtre) ou trop clair (mordorée, grisâtre).
Coleur manquant de netteté.
Yeux et ongles trop clairs.
Forte rouille - Givrage.
Teinte franchement hétérogène.
Sous-couleur blanchâtre.

                                        Lapin nain de couleur havane

 


Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×