Martre brun ou Zibeline

Généralités :

De tous les Race aux extrémités colorées (Russes, Chamois, Sablé des Vosges , Siamois, Zibelines), c'est la variété zibeline qui est la plus ancienne. Du côté hérédité, on peut comparer les zibelines aux papillons. Les zibelines purs (homozygotes) sont les plus foncés, quasiment noirâtres et qui ne sont pas admis aux expositions. Ceux que l'on sélectionne pour les expositions sont ceux de teinte moyenne. Il n'y a que chez les sujets de cette nuance que les marques sont les plus caractéristiques. Comme pour toutes les autres variétés de rex, c'est le Castor qui sert de référence tant pour la conformation, le type et la fourrure .


Sélection des Zibelines :

Issu du croisement, entre autres du Chinchilla avec l'Angora albinos, le zibeline ne peut donc produire 100% de sujets typiques couleur zibeline. Porteur de gènes de coloris différents, un couple de zibelines typique reproduit environ 50% de zibelines, 25% de sujets foncés (noirâtres) et 25% de sujets clairs. Parmi les sujets clairs figurent soit des albinos soit des siamois ou des russes dont les marques sont en général brunes.

Il est évident que ces proportions de couleur ne sont pas toujours respectées dans une seule nichée mais elles sont très près de ces chiffres pour une dizaine de nichées.
Comme chez le lapin papillon, l'éleveur a également la possibilité de combiner chez le zibeline les différents facteurs couleur afin d'obtenir un nombre supérieur de zibelines typiques. Dans les nichées de zibelines, on peut donc espérer cinq variétés différentes de couleurs : des zibelines, des sujets foncés, des siamois, des albinos et des russes, ce qui permet plusieurs combinaisons :


1- Zibeline x sujet foncé donnent 50% de zibelines et 50% de sujets foncés (les sujets clairs sont éliminés)
2- Zibeline x russe donnent 50% de zibelines et 50% de russes (pas de sujets clairs ou foncés)
3- Sujet foncé x russe donnent 100% de zibelines ( les sujets d'autres coloris sont éliminés)

D'autres combinaisons, sont possibles :

Zibeline x Albinos, Zibeline x Siamois, Albinos x Siamois. Ces combinaisons sont à déconseiller. Les albinos étant dans tous ces cas majoritaires et les autres sujets issus de ces combinaisons seront soit trop clairs soit tachetés de blanc. Si les résultats de couples foncés x russes sont apparemment très intéressants, ils ne représentent toutefois pas la combinaison idéale.
Chez les sujets issus de cette combinaison, la bande dorsale couleur brun foncé disparaît pratiquement dès la troisième ou quatrième génération, quant à la couleur des flancs, elle est d'un reflet grisâtre. La combinaison idéale est l'accouplement de sujets typiques et de sujets foncés. Les sujets issus de ces couples ont des marques très caractéristiques, bien délimitées et de couleur intensive. Couleur des flancs et sous-couleur sont également satisfaisantes. Cette combinaison est surtout valable chez le zibeline bleu. Celui-ci étant un semi-albinos, on risque de trouver dans la descendance des couples de zibelines typiques, des albinos, des sujets tachetés ou typiques avec des ongles blancs, ce qui est fréquent chez le zibeline bleu.


Description standardique :

Les particularités raciales qui sont prises en considération lors des jugements sont : Couleur de couverture, marques, sous-couleur.
La couleur d'ensemble est brune (ou bleue). Le dos est d'un brun (ou bleu) foncé se dégradant sur les côtés, notamment sur les flancs jusqu'au ventre qui est un peu plus clair. Toutes les extrémités (tête, oreilles, pattes et queue sont d'un brun (ou bleu) très soutenu et constituent les marques. Le haut du front et les joues sont moins foncés que le nez et les oreilles. Du fait de la rexification de la fourrure, les marques chez ces variétés sont très caractéristiques et les couleurs de bonne intensité. Chez les deux variétés, la sous-couleur est toujours assortie à la couleur de couverture qui pénètre aussi profondément que possible à l'intérieur de la fourrure. Elle se manifeste plus claire dans les parties du corps non assombries et bleutée dans les parties sombres.
Les yeux sont bruns (ou gris bleu) à reflets rubis. Les ongles de couleur corne plus ou moins foncé selon la variété.

Importance :

Les deux variétés appartiennent aux variétés rares mais la qualité des sujets que l'on rencontre aux expositions est généralement bonne. Les principaux inconvénients rencontrés dans ces variétés sont la dépigmentation des ongles.

Couleur d’ensemble :

a) variétés brune : le ton général est brun plus ou moins foncé. Il se rapproche le plus possible de la teinte du martre.
L’iris des yeux uniformément brun laisse percer des reflets rubis.

b) variété bleue : le ton général est bleuâtre avec des nuances plus ou moins foncées selon les parties du corps. Il se rapproche le plus possible de la porcelaine de Copenhague.
L’iris des yeux est uniformément gris bleuâtre et laisse percer des reflets rubis.
Les ongles sont de couleur corne plus ou moins foncée.


Marques colorées (dos, extrémités) :

Toutes les extrémités du corps (nez, chanfrein, oreilles, pattes et queue) sont, selon la variété, d’un brun noirâtre ou d’un bleu soutenue et pur.
Cette teinte foncée, s’atténue sur le haut du front et sur les joues. Une large bande foncée, surtout prononcée chez la variété brune, chevauche le dos et la croupe et se dégrade en zones plus claires sur les côtés tout en se nuançant plus ou moins aux cuisses et aux épaules.
La tonalité la plus claire beige ou gris pâle selon les variétés, se détache sur les côtés et aux flans, à la poitrine, sous le menton ainsi qu’au ventre de teinte extrêmement atténués et mate.

Sous couleur :

Toujours assortie à la couleur de couverture qui pénètre aussi profondément que possible à l’intérieur de la fourrure, la sous couleur se manifeste plus claire dans les parties du corps non assombries et bleutée dans les parties sombres.

Défauts légers :

Dégradation irrégulière de la couleur.

Marques peu soutenues

Bande dorsale incomplète ou interrompue par quelques taches plus pâles ou plus foncées.

Sous couleur un peu mêlée ou impure.

Couleur de couverture trop foncé ou tachée.

Quelques poils blancs dans la fourrure.

Défauts graves:

Sous-couleur nettement impure ou parsemé de poils blancs.

Couleur de couverture trop foncée ou uniforme.

Rouille.

Couleur des yeux autre que prescrite.

Ongles blancs ou de couleur différente.

Nombreuses tâches sur le manteau.

                                          Nain de couleur martre brun

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site